À l'écoute


Fermeture !

October 28th, 2006

Ce site reproduit le contenu de mon ancienne adresse http://greg_fqt.club.fr. Il ne sera désormais plus mis à jour, mais vous pouvez retrouver mon nouvel espace de jeu : Fouissons !

J’ai vu Eva O en concert acoustique

October 7th, 2006

Flyer concert Eva O   Paris
Le mois dernier, je suis allé voir Eva O en concert acoustique au Klub. Je ne suis pas particulièrement amateur de sa musique. En plus, je ne suis pas très friand des concerts acoustiques. Mais bon, c’est pas tous les jours qu’une telle “personnalité” du milieu deathrock passe Paris. Mieux vaut y aller et ne pas être emballé que de ne pas y aller et le regretter ensuite, n’est-ce pas ?

En tant que “non-amateur”, j’ai pourtant passé un bon moment. Eva O impressionne, par sa grande taille, par son étrange visage (botox ?) et sa tenue légèrement voutée qui lui donnent des allures de sorcière et par la puissance de sa voix. Puissance de la voix et proximité avec les artistes (la salle est minuscule) qui rendent sans importance les fausses notes. Les imperfections font aussi partie du charme des concerts, non ? Sinon, autant rester chez soi écouter un CD !

Je concerverai également l’impression que d’Eva O émanait la générosité. N’en faut-il pas pour donner un concert l’autre bout du monde devant 60 pèlerins ? Car, pour moi, le plus décevant de cette soirée fut la désertion du public. La salle n’était guère spatieuse et pourtant on ne se marchait pas dessus. Il faut reconnaitre que le concert se trouvait dans un quartier peu accessible et mal famé (métro Les Halles). Et puis le lundi, c’est un jour mal choisi : y’a école le lendemain !

Ah l l , quelle décadence !

Concert parisien de Frustration le 14/10/2006

October 7th, 2006

Flyer A Frames + Frustration + Périphérique Est
Frustration sera en concert avec A Frames et Périphérique Est le samedi 14 octobre 2006 au Point Ephémère

Club-Internet : l’Internet impuissant

October 7th, 2006

J’ai récemment changé de murs et ce petit espace ne devrait pas tarder suivre… car mon FAI n’était pas en mesure de me fournir une ligne totalement dégroupée. Je vous raconte…

Il y a quelque temps, je contacte la hotline de Club-Internet, dont j’étais client depuis 2000, en expliquant que je viens de déménager et que je souhaiterais une ligne en dégroupage total pour m’affranchir de la dîme bimestrielle France Télécom. Je vous passe les multiples rappels et les attentes interminables ou une voie féminine vous vante les multiples avantages de la toute nouvelle formule triple-play. Je fournis le numéro des anciens titulaires de la ligne, “en effet, monsieur, la ligne est désactivée et éligible, mais il me faut le nom de la personne ayant ouvert la ligne“. Je fournis le nom mais malheureusement il n’apparait pas dans leur liste d’abonnés (fournie par France Télécom. Je l’apprends quand le technicien CI s’excuse d’un problème de connexion avec le serveur de FT) correpondant mon adresse. “Il nous faut le nom de la personne ayant ouvert la ligne, c’est peut-être un nom de jeune fille ou le nom du concubin, Monsieur“.

Je sais pertinemment que ce n’est pas le cas ; de plus en soumettant le numéro de téléphone sur l’annuaire inversé CTQui j’obtiens effectivement le nom et l’adresse des anciens proriétaires. J’insiste en m’appuyant sur cette information, en proposant de leur fournir le numéro inscrit sur la plaque de France Télécom côté de ma porte d’entrée. Le technicien, indigné, “Monsieur, sachez qu’une ligne en dégroupage total n’a rien voir avec France Télécom, elle est indépendante du matériel de FT, il nous faut absolument le nom de la personne ayant ouvert la ligne“. On me propose également d’ouvrir une ligne chez FT puis de recontacter plus tard CI pour un dégroupage partiel. C’est cel , oui.

Fort de cette information, je visite le site de Free qui me propose de souscrire un dégroupage total sur une ligne inactive. J’obtiens confirmation que la ligne téléphonique de mon appartement est éligible, je n’en reviens pas ! Une dizaine de jours d’attente où je suis ma commande sur le site de Free, et hop, je fais partie des (heureux) freenautes.

Quant CI, la conclusion de mon appel de résiliation fut “L’ancien propriétaire a certainement demandé garder son ancien numéro.” J’aquiéscai en sachant pertinemment que l’ancien propriétaire n’habite plus aujourd’hui en France.

Stan Sakai en dédicace Paris

September 20th, 2006

Dédicace Stan Sakai (flyer 2)

Stan Sakai, l’auteur de Usagi Yojimbo sera en dédicace la librairie Arkham (ça défile en ce moment !) le 28 octobre 2006.
Librairie Arkham, 7 rue Broca, 75007, Paris

Tara McPherson en dédicace Paris

September 15th, 2006

Dédicace Tara McPherson (flyer recto) Dédicace Tara McPherson (flyer verso)

L’illustratrice Tara McPherson sera en dédicace la librairie Arkham le 15 novembre 2006.

XDoclet et Java 1.5 (et Maven 2)

July 4th, 2006

Ce message est un pense-bête

La dernière version de XDoclet ce jour (1.2.3) n’est pas capable de parser du code source Java 1.5. Pour remédier ce problème, il faut remplacer la librairie xjavadoc 1.1 par sa version patchée xjavadoc-1.1-j5-v4.jar.

Si on veut utiliser XDoclet par le biais de Maven 2, il faut
1. installer manuellement xjavadoc-1.1-j5-v4.jar dans la repository locale

mvn install:install-file -DgroupId=xdoclet -DartifactId=xjavadoc
-Dversion=1.1-j5-v4 -Dpackaging=jar
-Dfile=xjavadoc-1.1-j5-v4.jar

2. redéfinir la dépendance du plugin xdoclet

<plugin>
<groupid>org.codehaus.mojo</groupid>
<artifactid>xdoclet-maven-plugin</artifactid>
...
<dependencies>
<dependency>
<groupid>xdoclet</groupid>
<artifactid>xjavadoc</artifactid>
<version>1.1-j5-v4</version>
</dependency>
</dependencies>
</plugin>

Aux Pays-Bas, un nouveau parti pédophile

May 31st, 2006

« Amour du prochain, liberté et diversité » (NVD) : tel est le nom du parti pédophile lancé mardi Amsterdam. Le principal objectif de ses fondateurs n’est pas de remporter des élections, mais de militer pour la légalisation de la pornographie enfantine et du sexe entre adultes et enfants.
[…]
« Les tabous et les dogmes ne font qu’aggraver la peur et l’intolérance », proteste Ad van den Berg, 62 ans, cofondateur du NVD, qui regroupe essentiellement ses amis de l’association pro-pédophile Martijn, fondée en 1982. « Depuis l’affaire Marc Dutroux, poursuit-il, il n’y a plus de discussion. Tous les pédophiles sont mis dans le même panier… » Le nouveau parti préconise aussi, pêle-mêle, le sexe (consentant) entre humains et animaux [ils ont oubliés les handicapés mentaux et les comateux profonds. consentants, bien entendu], l’élection du Premier ministre au suffrage universel, la légalisation du nudisme et de toutes les drogues, la suppression du gouvernement, l’interdiction du déficit budgétaire et la prison vie pour les meurtriers récidivistes.

Didier Super vient casser les bonbons aux parigauds

May 31st, 2006

Tout l’heure je suis tombé dans la rue l -dessus…

concert didier super bataclan
Donc Didier Super est le 19 juin au Bataclan. Y’a d’autres concerts mais on s’en tape parce que c’est pas Paris.
Il faut y aller parce que Didier il chante des trucs rigolos ave un sale accent de ch’Nord.

Tu peux essayer d’écouter des trucs Didier si t’as pas peur des gros mots.

la bannière à Didier

Clerks II acclamé Cannes

May 27th, 2006

En 1994, Kevin Smith sort un petit film indémendant nommé Clerks. Il s’agit de l’histoire de Dante et Randall, deux loosers, employés respectivement d’une épicerie et du vidéo-club voisin au fin-fond du New-Jersey. Dante et Randal passent leur journées se lamenter sur leur statut misérable et commenter la pop-culture américaine.
Le fiml génère immédiatement des cohortes entières de fans…

Les années passent mais Kevin Smith ne rencontre au mieux qu’un succès d’estime. Ses films suivants ne bénéficient d’ailleurs pas d’une grande publicité. Hormis Dogma, principalement par la haine qu’il sucite dans les ligues catholiques américaines.

On reprochera souvent Kevin Smith de vouloir refaire un Clerks… Clerks est d’ailleurs décliné en comics (hilarant !) comme en série animée qui n’est d’ailleurs pas diffusée en entier la télévision.

Puis Kevin Smith met en chantier Clerks II. On pouvait se dire “encore un moyen de gratter un peu de pognon en jouant sur la nostalgie d’une gloire passée…”

Et pourtant… Clerks II, diffusé vendredi soir Cannes en film hors-compétition a reçu une standing-ovation de 8 minutes !

When the flick ended and the credits started rolling, a standing ovation began that lasted a full eight minutes. It was surreal and wonderful, and it just kept going and going. I looked to Harvey (Weinstein, our boss), that old Cannes war-horse, to see if the cast and I should start heading out of the theater: as it was two in the morning and the applause wasn’t showing any signs of stopping. But from two aisles back, he responded with a waving “No” finger at me, mouthing the words “Don’t move.” So we all stayed put.

By the time the credits ended, I figured the audience was done applauding as well.

But they weren’t.

Du coup, pas d’autre choix que d’aller le voir !